Christ et Jésus, est-ce le même ?

Christ et Jesus est ce le memeLa réponse de Mgr André Dupleix

Oui, Christ et Jésus sont bien le même homme. En lui les chrétiens mettent leur foi et leur confiance. Ils lui sont reliés par la prière et la célébration de la messe.

Jésus : “Dieu sauve”

Avant d’entrer dans une meilleure compréhension de ces deux termes, il faut reconnaître que dans la prière des chrétiens ou les célébrations de l’Église, ils sont souvent utilisés soit l’un pour l’autre, soit accolés l’un à l’autre. Ex : « Seigneur Jésus, toi qui…. » ou « Christ est vivant… » ou encore « Par Jésus Christ notre Seigneur » etc….

Jésus est le nom donné à l’enfant né de Marie à Bethléem, annoncé dans le récit de l’annonciation dans saint Luc : Tu enfanteras un fils et tu lui donneras le nom de Jésus (Luc 1,31).
Saint Matthieu précise, dans l’annonce à Joseph : Elle enfantera un fils auquel tu donneras le nom de Jésus, car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés (Matthieu 1,21). Le nom de Jésus, en effet, signifie étymologiquement « Dieu sauve ». Ce sera donc le nom définitif donné, pendant sa vie, au rabbi de Nazareth. Saint Jean, dans le discours sur le pain de vie, fait même dire aux juifs : N’est-ce pas Jésus, le fils de Joseph ? Ne connaissons-nous pas son père et sa mère (Jean 6,42).

Mais c’est la fin de la généalogie qui ouvre l’évangile de saint Matthieu qui nous illustre bien notre question. Il y est écrit en effet dès le premier verset : Livre des origines de Jésus-Christ, fils de David, fils d’Abraham (1,1) et à la fin : Marie, de laquelle est né Jésus qu’on appelle Christ (1,16). L’ouverture  de l’évangile de Marc est tout aussi clair : Commencement de l’Évangile de Jésus-Christ, Fils de Dieu (Marc 1,1). D’où vient alors que le terme « Christ » ait été attribué à Jésus, qu’il lui soit définitivement lié et fasse partie de son nom propre ?

Christ et Messie : un même sens

Là encore, l’étymologie nous aide. Christ vient de la racine « christos » signifiant « oint » et correspondant à l’hébreu « machiah » que l’on traduit par « Messie ». Christ signifie messie. Dans la Bible le mot messie rappelle que les élus de Dieu étaient oints d’huile sainte. Ce terme qualifiera progressivement celui que l’on attendra, représentant la lignée royale de David, libérateur annoncé par les prophètes (Jérémie 23,5.6). Jésus sera rapidement considéré comme le Messie attendu. Deux passages de l’évangile de saint Jean le rappellent : André, après sa première rencontre avec Jésus, va chercher son frère Pierre et lui dit : « Nous avons trouvé le Messie ! -ce qui signifie le Christ » (Jean 1,41). Notons que cet évangéliste est le seul à utiliser les deux termes, en expliquant le premier par le second…

Il le fait également dans le récit de la rencontre avec la Samaritaine : La femme lui dit: “Je sais qu’un Messie doit venir-celui qu’on appelle Christ. Lorsqu’il viendra, il nous annoncera toutes choses.”  Jésus lui dit: “Je le suis, moi qui te parle.” (Jean 4,25-26).

Pierre conclura son discours à la Pentecôte par des mots qui résument bien ce qui deviendra la conviction majeure des apôtres et de la première communauté chrétienne : Que toute la maison d’Israël le sache donc avec certitude: Dieu l’a fait et Seigneur et Christ, ce Jésus que vous, vous aviez crucifié.” (Actes des Apôtres 2,35-36).

Mgr André Dupleix

Mgr André Dupleix, recteur honoraire de l’Institut catholique de Toulouse

Contactez l’auteur.