Jésus m'appelle-t-il à devenir saint ?

Fra Angelico, Eglise du couvent saint Marc

Fra Angelico, prédelle du retable de l'église du couvent saint Marc à Florence, 1423-24, National Gallery,Londres

Fra Angelico, prédelle du retable de l’église du couvent saint Marc à Florence, 1423-24, National Gallery,Londres

De nombreux peintres ont été fascinés par la foule des saints ! Quelle diversité dans cette foule de saints représentée par Fra Angelico sur la partie inférieure du retable du couvent saint Marc à Florence.

Y figurent trois cents personnages encadrant le Christ ressuscité, des anges, des prophètes, des saints connus, des anonymes

Oui tous les hommes et toutes les femmes sont appelés à joindre cette foule! Jésus y appelle !

Mais est-ce que cela me concerne, moi au 21e siècle ?

Lorsque Jésus s’assied et s’adresse à la foule, il appelle à vivre les Béatitudes, à lui ressembler toujours plus, car lui seul les a vécues parfaitement : « Soyez donc parfaits comme votre Père céleste est parfait » (Matthieu 5,48).

Le Concile Vatican II réaffirme que l’appel à la sainteté est valable pour tous, “l’appel à la plénitude de la vie chrétienne et à la perfection de la charité s’adresse à tous ceux qui croient au Christ, quels que soient leur état ou leur rang” souligne Lumen Gentium (n°40).

Au rang supérieur de la peinture de Fra Angelico sont représentés des prophètes, avec leurs attributs divers, ermite épaule dénudée, bâtisseur d’église avec maquette en main, roi musicien, etc . Ils ont reçu une sanctification, il leur faut avec la grâce de Dieu la conserver et l’achever par leur vie.

Au deuxième rang sont présentés des saints connus, on reconnaît, aisément saint Dominique, et des évêques. L’appel à la plénitude de la vie chrétienne s’adresse à tous ceux qui croient au Christ quelle que soit leur forme de vie. Au troisième rang ce sont les femmes.

Pour tous il n’y a qu’une sainteté, tous marchent dans la même direction à la suite du Christ. Chacun avance selon ses dons, et sa vocation propre. Mais pourrions nous être représentés dans la foule de Fra Angelico, avec ces personnages sagement et pieusement alignés ? Car, seul Dieu est saint, les prophètes l’expriment clairement.

L’homme, lui, est appelé à être sanctifié, à entrer dans une vie nouvelle. Non pas que nous ayons à tous devenir des ermites, mais au cœur de notre société, au cœur du monde, nous sommes appelés à être des signes d’une autre vie ; le juste est mis à part et écarté du péché pour participer à la vie divine et la diffuser. Mais nous péchons, le mensonge, la lâcheté, la violence sont toujours à notre porte ! Cependant

Fra Angelico, prédelle du retable de l’église du couvent saint Marc à Florence, 1423-24, National Gallery,Londres

Dieu l’a voulu, nous sommes tous greffés sur l’unique dessein de Dieu, nous sommes tous appelés à être « plongés, baptisés » dans la vie, la mort et la résurrection de Jésus le Christ. Nous pouvons marcher vers Jésus ressuscité, Jésus le chemin de la sainteté. Ainsi nous sommes appelés à être tous ensemble une assemblée de saints, à nous unir au Christ avec l’aide de l’Esprit Saint.

Telle est notre destinée bienheureuse que Fra Angelico nous fait contempler. Le Pape François nous y invite chaleureusement : « Dieu te dit : n’aie pas peur de la sainteté, n’aie pas peur de viser haut, de te laisser aimer et purifier par Dieu, n’aie pas peur de te laisser guider par l’Esprit Saint ».

Dominique de Pirey, Cetad, historienne de l’art et théologienne

Pour en savoir plus sur la Toussaint : Dossier Toussaint du site Liturgie.catholique